Serial Négociateur

Apprenez à négocier, rapidement et gratuitement

Comment comparer les mutuelles santé ?

Comment comparer les mutuelles santé ?

Article partenaire

Il n’est pas toujours simple de comprendre les modalités de calcul des complémentaires santé ; les formules peuvent se révéler assez complexes pour les non-initiés. Pourtant, savoir calculer les aides apportées par les mutuelles est indispensable dans certaines situations.

Sur quelle base sont calculées les aides des complémentaires santé et comment les comparer entre elles ?

La mutuelle prise en charge par l’entreprise

Comme vous le savez sans doute, les mutuelles santé sont prises en charge par les entreprises à hauteur de 50% minimum pour le compte de leurs employés. Si vous êtes salarié, vous n’aurez donc pas à vous poser la question du choix de votre complémentaire santé, puisque celle-ci vous sera « imposée » par votre employeur.

Pour autant, si la mutuelle proposée par votre entreprise ne vous convient pas, sachez que vous avez la possibilité de comparer les mutuelle et de souscrire à une autre formule moyennant certaines conditions :

  • Si votre ayant-droit a souscrit à une autre mutuelle, et qu’il vous a inscrit sur son compte ;
  • Si vous étiez déjà adhérent à une autre mutuelle, vous n’avez pas l’obligation de résilier votre abonnement. Cette dispense court jusqu’à la fin de votre contrat ;
  • Si le montant de votre cotisation représente au moins 10% de votre salaire (cela peut être le cas par exemple pour les contrats en apprentissage ou pour les contrats à temps très partiel qui ne représentent que quelques heures par semaine).

Comme vous l’avez compris, la souscription à votre mutuelle d’entreprise n’est pas automatique. C’est pourquoi savoir comparer entre elles les complémentaires santé peut se révéler très utile.

Par ailleurs, comme un nombre de plus en plus élevé de Français, vous êtes peut-être travailleur non salarié ; si vous êtes auto-entrepreneur, gérant de votre structure, si vous exercez en profession libérale … vous n’aurez bien sûr pas accès à une mutuelle d’entreprise. Dès lors, il vous faudra également faire un choix de complémentaire santé en connaissance de cause.

En tout état de cause, nous vous déconseillons fortement de vous passer de mutuelle : si le régime social Français offre une couverture médicale assez large, le reste à charge demeure non négligeable, et bon nombre de praticiens pratiquent le dépassement d’honoraires. L’adhésion à une mutuelle représente un coût très raisonnable et peut se révéler très utile en cas de pépin.

Calculer les coûts d’une mutuelle

En fonction de votre complémentaire, le montant des aides remboursées sera indiqué en euros ou en pourcentage du TC (tarif conventionnel) de la sécurité sociale. Si votre mutuelle rembourse 100% du tarif conventionnel, cela signifie que le montant remboursé par la sécurité sociale+la mutuelle = le montant du tarif de référence. Certaines mutuelles remboursent d’avantage et couvrent ainsi les dépassements d’honoraires des praticiens.

Par ailleurs, les mutuelles proposent parfois des aides destinées à couvrir les soins qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.

Bien choisir sa mutuelle

Pour choisir sa mutuelle, la première étape est donc de calculer le montant des aides proposées et de sélectionner la formule la plus adaptée à vos besoins. Mais il convient également de sélectionner la mutuelle en fonction de vos besoins spécifiques : si vous avez des enfants, vous devrez peut-être prendre en charge des frais d’orthodontie. Si vous êtes adepte de l’homéopathie ou des médecines douces, renseignez-vous, certaines mutuelles sont spécialisées dans la prise en charge de ces soins spécifiques.

Partager cet article

Commenter cet article