Serial Négociateur

Apprenez à négocier, rapidement et gratuitement

Négociez des produits alimentaires GRATUITS en 5 minutes chronos

Négociez des produits alimentaires GRATUITS en 5 minutes chronos

"Quoi, ce paquet de gâteau coûte 2,40 € maintenant !!!"

Comme moi, vous vous êtes sûrement déjà fait ce genre de réflexion.

Le prix de l'alimentation est un véritable problème de société, et nombreux sont ceux qui en abusent allègrement.

Les victimes ? Ce sont nous, petits consommateurs...

Nous payons constamment plus cher nos produits du quotidien. Ni la qualité, ni la quantité n'augmentent. Et pourtant, nous les achetons, car nous n'avons pas le choix.

Ou parce que nous adorons les Granola.

Vous avez peut-être essayer les magasins discount, de dégriffage ou encore des produits sans marque, avec plus ou moins de succès.

Également confronté à ce soucis, j'ai décidé de confronter les marques qui abusent à leurs propres jeux.

Ma méthode est simple : relater des faits. Et vous verrez que les marques sont largement réceptives.

Rassurez-vous, vous n'aurez pas de paperasse à faire.

Vous aurez simplement besoin d'un téléphone, et de cinq minutes de votre temps pour passer un appel.

Alors, prêt(e) à obtenir des produits gratuits ?

Le cas Prince

Commençons par un exemple concret.

Vous connaissez très probablement les biscuits Prince, de Lu ?

Et bien sachez que la marque nantaise a fait un coup de bluff en 2008. Son but ? Vous soutirer quelques euros supplémentaires, en toute discrétion.

Je m'explique.

Jusqu'en 2008, le poids total du paquet était de 330 grammes. Puis soudainement, il descend à 300 grammes.

Bien sûr, la marque s'est bien gardée d'expliquer le pourquoi du comment.

J'ai donc décidé de les contacter par téléphone afin d'avoir plus d'explications et la raison est la suivante : les matières premières coûtent plus cher alors plutôt que d'augmenter les prix, ils ont préféré diminuer les quantités, ôtant deux biscuits.

Et bien sûr, vous comme moi, continuions à acheter nos gâteaux favoris sans nous rendre compte de l'arnaque.

Vous vous sentez trahie par la marque nantaise ?

Alors, il est possible de régler cela et de demander directement des explications.

Obtenir un paquet de Prince gratuit

Transposons cet exemple.

Imaginons que vous emmenez votre voiture chez le garagiste pour un remplacement des quatre pneus. Soudain, le professionnel décide de n'en remplacer que trois, pour maintenir sa marge.

C'est injuste, non ?

Là, c'est pareil, bien qu'un peu moins dangereux.

Si vous un acheteur invétéré de biscuits Prince et que vous estimez subir un préjudice (les grands mots !), vous n'avez qu'à appeler le service consommateur (nous mettrons les coordonnées en bas de l'article).

Vous n'aurez qu'à expliquer le soucis à l'opérateur, et vous recevrez directement chez vous, un bon de réduction d'une valeur de 3 € (la valeur peut varier).

Vous me direz... Mais pourquoi faire cela ? Les marques augmentent bien les prix sans prévenir les clients ?

C'est vrai.

Absolument !

Mais généralement, les clients regardent les prix avant de mettre un produit dans leur panier ou caddie.

Ce qui n'est pas le cas du poids d'un produit.

💡 Il vous sera probablement demandé la référence d'un produit Prince. Il vous faudra donc en acheter un en amont, qui vous sera remboursé, de toutes manières.

Peut-on négocier TOUT produit ?

En faisant vos courses, vous avez probablement remarqué votre flacon de lessive change régulièrement de format ?

Ce n'est pas suivre la mode.

Non.

Bien souvent, la contenance diminue très légèrement à chaque fois. L'effet de la nouveauté fait bien souvent oublier aux clients de vérifier le volume de lessive.

Cette technique porte un nom : le downsizing.

Pour les marques, les économies sont bien réelles !

Et très nombreuses sont les marques qui jouent là-dessus.

Ce n'est très honnête, j'en conviens, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à solliciter les marques qui ne jouent pas la carte de la transparence.

Pour vous, c'est l'occasion de profiter de produits gratuits.

Mais attention !

Certaines marques assument parfaitement la supercherie et refusent tout dédommagement aux clients.

Voilà qui est dit.

Je ne citerai que la marque Teisseire, donc le volume de ses sirops a diminué il y a bientôt deux ans.

Comment demander la remise ?

Dans tous les cas, il vous faudra téléphoner au service client de la marque pour laquelle vous avez une réclamation à faire.

Cela peut paraître impressionnant, mais c'est très simple.

Voici un script qui marche !

"J'ai acheté un paquet de Prince hier et j'ai vu que la contenance était de 300 grammes, alors qu'auparavant, elle était de 300 grammes. Pourquoi a-t-elle diminué de 10% ?"

Au besoin, vous pouvez argumenter sur les points suivants, cela ne fera que convaincre davantage votre interlocuteur ou interlocutrice de votre bonne foi, mais aussi de l'intérêt de vous envoyer une remise sympa.

• Je suis un(e) fidèle client(e) de la marque
• Cela m'embêterait de changer de marque, j'aime tellement les biscuits Prince
• Je suis très déçu(e) de ce manque de transparence
• J'en achète trois paquets par semaine pour mes enfants, cela fait une perte considérable de biscuits sur le long terme

 


Au marché aussi, on peut faire
de belles économies...

Numéros à appeler

Pour vous faire gagner du temps, vous trouverez ci-dessous les différentes marques qui manquent de transparence.

Vous avez donc la possibilité de les contacter directement.

Mais attention, je vous rappelle qu'il faut avoir acheter un produit de la marque avant, car une référence spécifique peut vous être demandée.

💡 Cependant, soyons courtois. Si vous n'achetez jamais ces produits, n'appelez-pas.

Prince Chocolat

La quantité a diminué de 330 à 300 grammes, mais le prix est demeuré identique. Pourquoi ?

09 69 39 89 89
(appel gratuit)

Danette x12 ou x16

Lorsqu'ils sont vendus par 4 ou 8, ces yaourts pèsent chacun 125 grammes. Quand c'est par 12 ou 16, la quantité chute à 115 grammes. Pourquoi ?

0 800 125 125
(coût d'un
appel local)

Sirop Nesquik

La quantité est descendue de 510 à 460 grammes lors d'un changement de packaging. Malin le lapin !

0 811 812 813
(coût d'un
appel local)

Danone Jockey

Cet imposant pot de yaourt de 850 grammes a déjà été plus gros puisqu'il pesait initialement 1 kg. La forme a changé, le poids aussi, mais pas le prix.

0 800 125 125
(coût d'un
appel local)

Riz Lustucru 900 grammes

Là encore, la quantité à diminué en toute discrétion, passant d'un kilo à 900 grammes. Devinez pourquoi le poids n'apparaît plus sur le devant...

09 70 81 86 55
(appel gratuit)

Vous en connaissez d'autres ? Contactez-moi, je les ajouterais.

Pourquoi offrir une remise ?

Après tout, pourquoi les marques vous offrent-elles des bons de réduction ?

Il y a plusieurs réponses à cela.

La première, c'est que ces bons ne peuvent vous permettre d'acheter que des produits de la marque concernée, cela accentue le coup de pub !

La seconde, c'est qu'en vous "indemnisant" indirectement, les marques achètent en quelque sorte votre silence.

La troisième, c'est parce que ça ne leur coûte (presque) rien, sur le volume total de produits, les marges réalisées et ces petites économies qui sont en fait de très grosses économies.

Le mot de la fin : attention aux dérives !

Maintenant, vous en savez plus sur la sauce à laquelle les marques nous cuisinent.

Modifier le packaging permet de souffler un vent de nouveauté et de masquer un amaigrissement du produit... Dans la majorité des cas, cela passe totalement inaperçu...

Il doit y avoir plein d'exemples auxquels nous ne pensons pas, mais qui sont bien représentatifs de ce phénomène de downsizing.

Attention aux dérives : mais pourquoi ce sous-titre ?

Tout simplement parce que si certaines marques manquent de transparence envers leurs clients, il ne faut pas en abuser pour autant.

Lors de vos potentiels appels téléphoniques en quête de réponse, ne mentez jamais et n'appelez que s'il s'agit de produits que vous avez l'habitude d'appeler.

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour acheter d'une manière plus responsable.

Pour ma part, je suis plus vigilant sur les quantités marquées, afin d'enrichir régulièrement cet article. Je vous invite à faire de même.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook pour échanger à ce sujet.

Partager cet article

Commenter cet article