Serial Négociateur

Apprenez à négocier, rapidement et gratuitement

Box internet : il est possible de négocier très simplement les mensualités !

Box internet : il est possible de négocier très simplement les mensualités !

Quoi ? Ma box internet a encore pris 3 € ce mois-ci ?

Et pourquoi j'ai 2,5 € de frais en plus ?

Mais... J'ai payé 10 € de moins le mois dernier !!!

Je vous l'accorde, les box internet, c'est bien sympa, ça permet d'accéder à internet, ça permet aussi souvent d'y conjuguer une offre télé et le téléphone fixe.

En revanche, quand il s'agit de facturation, c'est souvent complexe.

Il y a le prix classique, celui que l'on vous vend et qui figure sur le contrat.

Et puis, il y a les augmentations régulières de prix.

Les causes sont assez nombreuses, et toujours justifiées avec brio.

Mais ça suffit, vous en savez marre de payer toujours plus cher pour aller sur Facebook (ou sur Serial Négociateur 😋), que votre téléfilm du samedi après-midi soit nul et que l'appel hebdomadaire à votre grand-mère vous ruine, alors que vous pourriez très bien utiliser votre téléphone portable.

Alors, dites NON aux augmentations.

Les conseils que je vais vous donner dans cet article sont ceux de ma propre expérience. Je bataille régulièrement avec mon opérateur dans le but d'obtenir toujours le prix le plus doux possible.

À l'inverse, mon opérateur bataille pour toujours m'ajouter des frais.

On pourrait penser que je plierais à un moment donné, mais non, il faut tirer parti de la concurrence, et se faire désirer. Voici mes astuces.

💡 Petit conseil : si le montant de votre box internet n'a pas augmenté, mais que vous souhaitez payer moins cher, vous êtes le bienvenu. Les conseils donnés dans cet article pourront vous être utiles.

Toujours bien étudier ses factures

Quel que soit votre opérateur, Bouygues, SFR, Free ou Orange, prenez toujours un temps pour étudier vos factures de box internet.

Le prix indiqué sur le contrat que vous avez signé doit être le montant que vous payez, chaque mois.

S'il y a une augmentation, vous devez identifier la cause.

Peut-être avez-vous appelé votre vieux tonton d'Amérique dont l'héritage ne devrait pas tarder à pleuvoir ? Peut-être avez-vous acheté un service supplémentaire, tel que des chaînes TV en plus ? Peut-être avez-vous téléphoné à un numéro en 08 ?

Dans tous les cas, la priorité, c'est que vous ayez une réponse.

Bien souvent, l'augmentation du prix de votre facture est de votre ressort, c'est parce que vous avez effectué, plus ou moins consciemment, des dépenses qui ne sont pas contenues dans votre forfait. Si c'est le cas, ce n'est pas la peine d'appeler pour négocier. Sauf si vous souhaitez une confirmation.

À l'inverse, il est fréquent que les augmentations de prix n'aient pas d'explication rationnelle, ou qu'elles se cachent des terminaisons un peu barbares pour ne pas attiser votre vigilance.

Ce n'est pas normal ! Je vous conseille dans ce cas, de saisir le numéro de votre opérateur, de vous servir un café, de boire votre café tout en attendant qu'un opérateur décroche.

Car oui, ils sont bien souvent débordés !

OpérateurN° service clientCoûtHoraires
3900
09 69 39 39 00
Gratuit
(+ prix appel)
lundi au samedi
8 h à 20 h
1023
06 10 00 19 63
Gratuit
(+ prix d'appel)
lundi au samedi
8 h à 20 h
1064
614 (mobile)
01 39 26 75 00
Gratuit
(+ prix d'appel)
lundi au samedi
8 h à 20 h
3244Gratuit
(+ prix d'appel)
lundi au vendredi :
8 h à 22 h
samedi : 9 h à 21 h
dimanche : 9 h à 19 h

6140
614 (mobile)

Gratuit
(+ prix d'appel)
lundi au samedi
8 h à 20 h
3976Gratuitlundi au samedi
8 h à 20 h
1023
06 10 00 10 23
Gratuit
(+ prix d'appel)
lundi au samedi
8 h à 20 h

Appeler son opérateur : la première étape

La musique qui tourne en boucle au téléphone, les multiples chiffres à entrer jusqu'à accéder au bon service. Ce n'est pas la joie, je vous l'accorde.

L'impatience guette, la mauvaise humeur se fait ressentir.

Là, il vous faudra faire des efforts pour être le plus agréable possible.

L'opérateur que vous aurez au bout du fil n'est en aucun cas responsable de l'augmentation du prix de votre facture, ne l'agressez pas, soyez très poli et expliquez-lui calmement la situation.

Il n'y a rien de plus pénible qu'un gros lourd qui appelle, tout en grommelant tout le long de l'appel. Imaginez votre interlocuteur au bout d'une longue journée d'appel...

Nous allons faire différemment...

Soyez courtois, poli et sympa, sans trop en faire, car vous êtes tout de même mécontent.

Ainsi, votre interlocuteur sera dans un meilleur état d'esprit et il pensera très certainement au fait qu'il a enfin au bout du fil, un client "pas chiant".

Cette étape de sympathie peut paraître logique pour certains, mais elle ne l'est pas pour tout le monde.

Trop de personnes encore pensent que gueuler est la solution, que la personne qu'elle a au téléphone est responsable de tout.

Alors que non, pas du tout !

Les explications

Votre interlocuteur répondra à vos questions et cherchera à identifier la cause de cette augmentation de prix. Voici quelques causes possibles.

• Le prix du forfait a augmenter

• Des options vous ont été ajoutées

• Une remise qui vous avait été accordée n'est plus effective

• Vous avez de l'hors-forfait

Hormis ce dernier cas, il est possible de négocier pour revenir au prix initial de votre forfait, obtenir le remboursement des sommes prélevées et peut-être même faire baisser le montant de votre forfait pour le restant de l'année.

Négocier : le bon interlocuteur

Les services clients des box internet sont très sectorisés.

La personne que vous aurez au téléphone ne sera pas forcément à même de vous accorder une remise ou d'entamer avec vous les négociations.

Dans ce cas, n'hésitez pas à lui demander une remise et voyez sa réaction.

Soit elle vous expliquera qu'elle n'en a pas la possibilité. Dans ce cas, demandez simplement à être transféré au service Fidélisation ou éventuellement au service Résiliation.

Le cas échéant, vous n'avez plus qu'à commencer les négociations.

 


Et si je vous apprenais au passage
à négocier votre forfait téléphone ?

Négocier le montant de sa box

Pour négocier, nous allons nous appuyer sur la cause de l'augmentation de prix.

Le prix du forfait a augmenté

L'article L121-84 du Code de la Consommation précise que toute augmentation de prix doit être précisée à l'écrit par l'opérateur, un mois à l'avance. Cela n'est que très rarement observé. Vous pouvez donc vous appuyer là dessus. Certains opérateurs cherchent même à dissimuler ces augmentations en les noyant au sein d'un mail banal d'informations.

Dans ce cas, précisez que vous n'avez pas été informé de l'augmentation et que, par conséquent, vous la refusez.

Votre contrat spécifie un prix, ce prix doit être tenu. Tant que vous n'avez pas pris conscience d'une possible augmentation, vous n'acceptez pas que l'un des termes du contrat ne soit plus tenu.

Des options ont été ajoutées

Des options ont pu être ajoutées sans votre consentement. Cet article se veut objectif, mais je peux tout de même signaler qu'il s'agit d'une pratique maintes fois exercée chez SFR.

Si cela vous arrive, vous aurez certes des options supplémentaires, souvent sans votre consentement, mais votre facture mensuelle augmentera en conséquence.

Précisez à l'opérateur que vous n'avez rien demandé et que vous refusez catégoriquement que des options payantes soient ajoutées à votre contrat sans votre consentement. C'est une violation des termes du contrat que vous avez signé.

Exigez le remboursement des sommes supplémentaires prélevées et demandez la suppression des options pour la prochaine facture.

Une remise s'est terminée

Dans ce cas, je vous conseille d'expliquer que cette remise vous avait été accordée parce que vous envisagiez de passer chez un concurrent.

Sans cette remise, le prix demandé vous parait trop élevé...

Demandez sa reconduction.

Vous avez de l'hors-forfait

Là, c'est plus difficile à négocier...

Mais ce n'est pas impossible. Demandez sa provenance à votre interlocuteur, expliquez que vous n'en aviez pas conscience et s'il n'est pas possible de faire un geste.

Vous êtes un client fidèle, un accident, ça peut arriver à tout le monde, non ?

Un geste vous ferait en plus très plaisir.

💡 Petit conseil : vous pouvez également votre forfait téléphonique. Je vous explique comment faire en 10 étapes juste ici !

Pour aller plus loin

Voici quelques arguments qui vous permettront d'aller plus loin encore dans vos négociations. Ne les utilisez pas tous, privilégiez celui ou ceux qui s'inscrivent dans votre cas. Ils vous permettront de négocier encore le prix de votre forfait box internet TV téléphone.

• Je suis un fidèle client

• J'ai toujours payé mes factures dans les temps, vous n'avez jamais eu de relances à m'adresser, je ne vous coûte donc pas très cher en paperasse

• J'ai également un forfait téléphone chez vous

• Votre concurrent propose le même forfait pour 2 € de moins

• Vous accordez X € de remise aux nouveaux clients, pourrais-en bénéficier en guise de fidélité ?

La dernière chance...

Et si vous ne parvenez pas à arriver à un prix qui vous convienne...

Il vous suffira de prononcer la phrase suivante :

"Cela m'embête de vous demander cela, mais le tarif de XX € reste supérieur à ce que j'avais prévu, je vais donc devoir vous demander mon numéro RIO"

Le numéro RIO, c'est quoi ?

C'est un numéro qui permet de changer d'opérateur, en opérant la transition pour conserver votre numéro. C'est aussi un moyen assez direct de faire pression sur votre interlocuteur.

Dans mon cas, cela a déjà permis d'obtenir la ristourne dûment négociée.

Le mot de la fin

Négocier le montant de sa box internet est une pratique très courante. Profitez d'une augmentation irrégulière de votre offre pour entamer les négociations. Mais vous pouvez aussi le faire à tout moment !

Il ne faut pas hésiter à demander vous-même une remise si elle ne vous est pas proposée.

N'acceptez jamais de payer une somme supérieure à celle mentionnée dans votre contrat.

Certains opérateurs peu scrupuleux profitent de la naïveté des gens pour s'enrichir, ne faites pas partie de ces gens-là et ne laissez rien passer !

Bon courage dans vos négociations et à bientôt !

Partager cet article

Commenter cet article